Démaquillage waterproof en 5 étapes : Layering + lapiglove

Bonjour les Danseuses !

  

Après avoir discuté avec mon amie Miss BBFP dont vous pouvez retrouver le blog ICI, et surtout après avoir décidé de tourner une vidéo ensemble sur les « Nettoyage & démaquillage Bio« , je me suis dit que j’allais vous apprendre à vous démaquiller ! 

Comment ça ? Vous savez déjà comment on se démaquille ? Ha bon ok, je rentre chez moi alors… 

  

Mais non, je rigole, je reste avec vous 

  

He bien oui parce que ce n’est pas n’importe quelle méthode de démaquillage que je vais vous montrer. Dans quelques minutes, vous découvrirez le rituel de beauté des Japonaises ! 

Oui oui ! Vous savez, ces femmes qui parraissent toujours 10 ans de moins ! 

Voici la vidéo pour les plus impatientes et sinon cliquez sur "lire la suite" pour visionner le reste de l'article très détaillé :) :

 

La liste complète des produits se trouve à la fin de l’article   

 

roulement de tambouuuuuur et TADAAAAAA  

Ce rituel s’appelle : Le Layering.

En gros, cela consiste à superposer des couches de produits sur le visage. Dis comme ça, ça ne donne pas envi mais non ne partez pas ! :p 

  

Le layering en principe s’utilise tous les jours, même quand on ne s’est pas maquillé. Pour ma part, je suis un peu flemmarde et je ne fais le layering complet que lorsque que je me suis maquillée. Et là, ça devient intéressant… 

  

Vous savez que je n’utilise que du maquillage waterproof ? Et normalement le waterproof s’enlève avec cette lotion bleue et blanche à secouer… 

  

Un week-end durant lequel j’avais 3 prestations et donc 3 gros maquillages à faire, pensez donc que je devais aussi me démaquiller 3 fois. He bien, je vais vous dire, au bout du 2e démaquillage au coton de supermarché et à la lotion bleue et blanche, ma peau m’a dit STOP!

  

Entre l’eye-liner qui ne partaient pas complètement même en frottant, les paillettes qui me coupaient la peau, le fond de teint qui n’étaient pas parti complètement,et tous ces passages de coton (sans doute trop fins et surement bourrés de pesticides), je me suis dit : 

  • soit je teste une autre méthode,
  • soit je ne me démaquille pas !

  

Bon évidemment j’ai testé une autre méthode hein ! 

  

J’avais acheté il y a peu le livre « LAYERING, Secret de Beauté des Japonaises » de Elodie-Joy Jaubert à Nature et Découverte. De plus, j’avais reçu mon premier kit de Gants Lapiglove que j’utilisais pour nettoyer ma peau (puisqu’il est spécifié qu’ils ne démaquillent pas le Waterproof). 

Layering, secret de beauté des Japonaises
Livre qui m’a fait découvrir le Layering

  

Je me suis dit Ok! C’est parti ! 

J’ai foncé dans ma cuisine, attrapé l’huile d’olive dans le placard; je suis parti récupérer une bassine que j’ai rempli d’eau tiède. J’ai pris mon petit gant Lapiglove et une coupelle pour l’huile. J’ai récupéré mes Carrés Démaquillants de la marque Les Tendances d’Emma que j’avais trouvé dans mon magasin bio; et mon eau florale que j’utilisais pour un nettoyage de peau quotidien seulement, ne voulant pas tâcher mes carrés démaquillants avec du maquillage waterproof. 

  

Je me suis installée devant le grand miroir de ma chambre et j’ai créé ce jour là mon rituel de démaquillage à moi.

    

  

TUTORIEL DÉTAILLÉ

Étape 1 : Démaquillage à l’huile

Pour commencer, j’applique de l’huile d’olive (oui celle de ma cuisine) sur les parties à démaquiller : yeux, lèvres, visage en général. 

L’huile est un corps gras et va donc décrocher le maquillage waterproof et de façon plus générale, toutes les saletés accumulées la journée. 

Vous pouvez choisir une autre huile en fonction des propriétés que vous recherchez mais l’huile d’olive est la moins chère et reste à porté de main tout le temps ! 

Faites un massage circulaire sans appuyer, effleurez juste votre peau. 

La première fois, j’ai été surprise de la douceur et de la sensation de nutrition sur ma peau. 

  

  

Gants Lapiglove
Mes Gants Lapiglove

Étape 2 : Nettoyage au gant Lapiglove

Une fois le maquillage bien décroché, je trempe un gant puis l’essore. je passe le gant sur la partie à démaquiller (je commence toujours par les yeux). 

En général 1 passage plus quelques retouches sous les yeux suffisent. Gardez en tête qu’il ne sert a rien d’appuyer, tout ce que vous y gagneriez est d’irriter votre peau. 

Je nettoie mon gant dès que je n’en ai plus l’utilité. He oui, plus on le nettoie vite, plus il y a de chance que les traces de waterproof s’en aille. 

Attention : ce gant n’est pas fait pour ça donc s’il reste des petits points noirs de maquillage par-ci par-là c’est normal, ça ne partira pas. 

  

Autre option :

Je ne l’ai jamais fait mais si vous ne voulez pas utiliser le gant Lapiglove, vous pouvez utiliser un savon (de Marseille, d’Alep, sans savon…) puis rincer. 

Moi j’ai la peau qui s’irrite directement au contact de l’eau du robinet et avec cette méthode il faut rincer abondamment le visage pour faire partir toute l’huile. Je préfère donc l’étape du gant moins fastidieuse, plus agréable et moins irritante. 

  

  

Étape 3 : La lotion

Les tendances d'emma
Mes Carrés Démaquillants les Tendances d’Emma

J’utilise de l’eau florale de rose de la marque Melvita (ou hydrolat de rose, c’est la même chose). J’en vaporise sur tout mon visage et mon cou. J’attends quelques secondes, puis je tamponne avec un Carré Démaquillant de la marque Les Tendances d’Emma. Il existe aussi plein d’autres marques mais je ne peux vous en parler puisque je ne les ai pas testés. L’eau florale va éliminer les résidus de calcaire sur votre peau et les propriétés hydratantes/ anti-ride/etc en fonction de l’eau choisie.. vont agir. 

Vous pouvez si vous en avez utiliser votre lotion normale. Personnellement je préfère utiliser des ingrédients pures, c’est-à-dire avec le moins de produits chimiques dedans. 

Attention : Si vous utilisez de l’eau micellaire, rincez-la. Je sais, sur la notice il est marqué qu’il n’est pas obligé de rincer mais l’eau micellaire est remplie de savon ! Imaginez-vous entrain de vous étaler allègrement du savon de Marseille partout sur la peau et de rester comme ça sans rincer ! 

Pour ma part j’ai arrêté l’eau micellaire (que j’utilisais depuis 10 ans) dès que j’ai découvert l’eau florale. La sensation que vous procure l’hydrolat, l’odeur qui s’en dégage (qui peut être surprenante parfois), je ne pourrai plus m’en passer. Ce n’est pas très cher (environ 9e les 200ml) et ça dure longtemps !  

  

  

Étape 4 : Hydratation

Pour cette partie-ci, j’utilise de l’Eau Extraordinaire de Fleur d’Oranger (marque Melvita). Ça sent divinement bon et je sens que ma peau absorbe instantanément le produit. J’utilise également depuis peu du gel d’Aloe Vera que j’ai commandé sur Aroma-Zone. Je l’avais commandé au départ pour mes cheveux mais les propriétés hydratantes fonctionnent sur les cheveux ET sur la peau donc pourquoi m’en priver ? 

  

Attention, cette étape n’est pas une fin en soi. En effet, pour protéger la peau et garder l’hydratation, il est nécessaire de ne pas zapper la phase suivante, la nutrition. Pourquoi? C’est simple ! La peau doit être recouverte d’une fine couche d’un corps gras (originairement le sébum) pour garder l’hydratation à l’intérieur.  

  

  

Étape 5 : Nutrition

C’est là que pour ma peau très très sèche, j’utilise une huile (l’amande douce) ET du beurre de karité. Vous pouvez utiliser une huile mais si vous préférez, vous pouvez utiliser votre crème de jour ou de nuit. 

Attention : L’huile d’amande douce et le beurre de karaté peuvent faire des boutons sur certaines peaux surtout les non sèches. Moi ça ne me fait rien car ma peau en a réellement besoin et absorbe tout le produit en quelques minutes. Dans tous les cas, faites des tests et ne changez qu’un produit à la fois. (Moi j’vais commencé juste en remplaçant mon eau micellaire par de l’eau florale, puis ma crème par du beurre de karité, et ainsi de suite). 

  

Pour la nutrition, j’ai adopté les huiles plutôt que les crèmes du marché pour la même raison que précédemment : je sais ce que je mets sur ma peau. 

Le beurre de karité c’est 100% beurre de karité. Je ne suis pas du genre à retenir par coeur ce que E520 ou Proxylparabenosulfitomachintrucchouette veulent dire… J’ai tenté un jour de comparer les shampoings comme ça et au final j’ai laissé tomber. 

  

Autre chose : dans les crèmes toutes faites, ils disent de super textes marketing du genre « extraits de gingembre frit à l’huile de sésame sur sa couche d’extraits synthétiques de jojoba et d’avocat« . Bref ça veut dire quoi tout ça ? au final il y a à peut être 90% de cochoneries et 10% de produits cités… 

Et dans ma bouteille d’huile ? et bien il y a 99,9% d’huile. Mon choix est vite fait. 

  

LE PETIT PLUS :

Massez votre visage. Je ne le fais pas assez souvent mais de le masser prévient les rides, fait circuler votre sang, permet de favoriser la pénétration des huiles que vous y mettez… 

Rien de tel aussi pour vous détendre après une journée stressante. Accordez-vous ce petit moment rien qu pour vous, vous le méritez bien 

   

Produits utilisés dans la vidéo :

  • Savon d’Alep
  • Gel douche – Coslys (Label One Voice)
  • Huile d’olive vierge extra
  • Gants – Lapiglove
  • Eau Florale de Rose – Melvita
  • Carré démaquillant en bambou – Les Tendances d’Emma
  • Eau extraordinaire Fleurs d’orangers – Melvita
  • Gel d’Aloe Vera – Aroma-Zone
  • Huile d’Amande Douce – Ladrôme
  • Beurre de Karité – Cattier

  

  

Et vous, quelle méthode de démaquillage utilisez-vous ?

Écrire commentaire

Commentaires : 0

Aimer la Page Fan et partager le site de Nerolí:

Chaîne de

Nerolí Petipa

Prochaines Dates :

Cliquez sur la flèche vers la droite pour voir les prochaines dates.